Une organisation défensive sans faille (aucun essai encaissé), une bonne alternance de jeu et de la disponibilité pour jouer les contres (deux essais de Grandclaude et Marty), l’USAP avait enfilé le costume de patron à Cardiff samedi après-midi.

“Nous sommes heureux car nous avions insisté sur la discipline et la défense”, expliquait après coup  le coach Philippe Boher, “et cela s’est traduit sur le terrain.”


“Le bilan est bon avec la première place de la poule, deux victoires à l’extérieur et nous menions encore à Leeds à la 86e minute avant le scénario rocambolesque que vous connaissez.”


“Il ne reste plus qu’à recevoir Calvisano avec les honneurs qui leurs sont dûs et tout faire pour décrocher le quart de finale en Catalogne.”


Côté joueurs, le même état d’esprit, notamment pour le pilier Nicolas Mas, tout sourire : “J’ai l’impression de revivre la victoire à Llanelli en 2003, que le groupe monte en puissance. Mais là, c’est encore les phases qualificatives. Cela veut-il dire que nous sommes en avance sur le tableau de 2003 qui nous avait vu atteindre la finale? Je l’espère!”