“La fierté de jouer “à la maison” va être très forte pour l’équipe de Clermont. Ils ont plusieurs bons, très bons joueurs”, a déclaré Howard.

“Comme peu d’équipes sont capables d’aller gagner à Clermont, ça va être une mission difficile de plus pour nous. Nous devons nous retirer de l’esprit jusqu’à l’idée des quarts de finale – nous devons simplement y aller et gagner.”


“Si nous pouvions sortir de cette Poule avec cinq victoires et seulement une défaite, ce serait une sacrée réussite. Nous avons parlé de ce qu’il fallait faire à Clermont dans les vestiaires, juste après la victoire sur le Stade Français. Nous ne voulons pas seulement y aller pour essayer de réussir quelque chose dans ce match, nous voulons y aller pour obtenir une victoire.”


“Ce club et son groupe de joueurs font preuve d’une remarquable conviction, qu’ils n’ont pas perdue quand ils étaient menés de 10 points, après cet essai sur interception.”


“A ce moment-là, je n’ai pas pensé que le match était perdu, mais j’ai eu des doutes. Mais les joueurs se sont magnifiquement repris pour combattre et, à la fin, ça a été une sacrée réussite.”


“Il ne faut pas se leurrer, le Stade Français est une équipe de qualité. Il reste une journée de phases de Poule à jouer, et le Stade Français est suffisamment bon pour gagner le tournoi.”


“Dans le même temps, si ça a été une fabuleuse victoire, ça n’a pas été une performance fantastique. Il y a encore du travail à faire, même si on ne doit jamais douter du courage et de l’engagement de ce groupe.”


Les Tigers ont perdu leurs trois derniers affrontements avec le club de Paris, et ce résultat a laissé sans voix Fabien Galthié, l’entraîneur du Stade Français, devant ces dernières minutes de folie. Il a loué ses joueurs pour leurs efforts quasi-parfaits pendant 70 minutes, mais n’a pas souhaité s’étendre sur les 10 dernières, en déclarant : “Qu’est-ce que je peux dire, sinon que les 10 dernières minutes ont été à sens unique ?”


“Maintenant, nous devons courir après nos chances de qualification, et vendredi soir nous devrons jouer contre une équipe qui n’a aucune pression. Nous ferons de notre mieux pour battre les Ospreys et obtenir un point de bonus, mais il faudra attendre les autres résultats.”


“Je me demande s’il y aura de la place en quarts de finale pour le deuxième de notre Poule.” Louis Deacon, dont l’essai illustre bien le remarquable comeback des Tigers après une défaite annoncée, a ajouté : “Pouvoir battre une équipe de la qualité du Stade Français, ça donne une confiance énorme pour les matches à suivre.”


“Nous n’avons pas gagné la Heineken Cup, ni aucune compétition qui s’en approche, depuis trois ou quatre ans, et nous sommes évidemment en quête d’un trophée cette saison.”


“Nous irons à Clermont pour la gagne, même si nous savons que nous n’aurons peut-être besoin que d’un point pour remporter la Poule. Ce serait désastreux d’aller là-bas, de perdre et de ne pas se qualifier.”


“Nous savons que ce stade est difficile et qu’il fera froid. Mais nous sommes prêts à fournir un gros effort de plus.”