Des joiueurs des huit équipes encore en course dans la compétition ont retenu en coeur leurs souffles au moement de savoir qui ils étaient susceptibles d’affronter en demi-finales à condition de passer l’obstacle des quarts de finale.

Le champion d’Europe en titre, Toulouse, affrontera le vainqueur du match Munster – Perpignan en demi-finale, si l’obstacle du Leinster était effacé en quart de finale.

Le flanker de Toulouse Finau Maka semblait heureux d’une possible demi-finale jouée en France. « On ne pouvait pas demander mieux que de recevoir à domicile en quart et en cas de victoire de jouer la demi-finale en France », a-t’il déclaré.


Mais ce tirage au sort a aussi laissé la porte ouverte à une possible demi-finale entièrement irlandaise, si le Leinster causait la surprise à Toulouse et si le Munster conservait son incroyable record d’invincibilité à Thomond Park contre Perpignan.


« Toute la région s’est embrasée samedi soir [lorsque le Munster a battu Sale pour se qualifier pour les quarts de finale] ce fut génial, un grand jour pour les supporters », a déclaré le talonneur du Munster et de l’équipe d’Irlande Frankie Sheahan.

« Ce quart de finale sera un match énorme et il y aura beaucoup de monde du Munster pour encourager le Leinster contre Toulouse pour essayer de faire la fête en demi-finale entre Irlandais pour une grande demi-finale »


Keith Gleeson pour le Leinster se projetait sur un tel rendez-vous possible: « Je pense que si nous battons Toulouse nous aurons l’avantage du terrain à Lansdowne Road mais le match de Toulouse promet d’être un sacré match de rugby. »


« Ce sera la seconde fois que le Munster cherchera à affronter le Leinster. Nous avons connu quelques hauts et bas les dernières saisons en H Cup, mais le match de samedi dernier nous a remis dans le sens de la marche en avant. »


Les Sale Sharks iront à Biarritz pour le premier quart de finale dela H Cup de leur histoire. Les Sharks sont les tenats de ll’European Challenge Cup, et coachés par l’ancien capitaine de l’équipe de France Philippe Saint-André, qui cherchera à déjouer les pronostics pour s’assurer une demi-finale en Angleterre contre les Leicester Tiger ou Bath Rugby.


Pour les Sharks, Peter Anglesea a déclaré: « C’est une nouvelle expérience pour nous, mais on a mérité d’en arriver là. »


« Nous avons retenu la leçon au Munster comme quoi la compétition peut être vraimlent âpre et engagée; maintenant nous avons à nous déplacer dans un autre envioronnement hostile contre Biarritz. »


Le centre international de Biarritz Damien Traille a lui aussi son avis sur la question du match contre Sale:


« Ce sera un match sacrément difficile, Sale abrite beaucoup de bons joueurs et un coach français ce qui veut dire que nous n’aurons pas beaucoup de surprises les uns pour les autres. »

« La perspective de rencontrer Leicester ou Bath sera aussi un sacré challenge. »


Leon Lloyd, deux fois vainqueur de la H Cup avec ses Tigers de Leicester a déclaré: « Il existe une longue histoire entre Leicester et Bath mais ce sera la première fois que nous nous affronteront pour un match énorme en coupe d’Europe. Nous aurions préféré un match à domicile pour une éventuelle demi-finale mais l’important sera d’être performant au bon moment. »

Et pour Bath Rugby, David Barnes a répondu à cela en disant: « Nous avons montré par nos résultats cette saison qu’il faut compter avec nous en H Cup. Il y a un fort lien historique entre nos deux équipes et il n’y a pas de match facile dans cette compétition, tout le monde peut battre tout le monde. »