Les hommes d’Andrew ont réussi à assurer un passage sûr vers les quarts de finale grâce à la victoire 47 à 20 sur leurs voisins professionnels les plus proches, les Border Reivers, mais il a déclaré : « Le boulot n’est pas encore terminé pour l’instant. »
 
« Obtenir l’avantage de jouer les quarts de finale à domicile est énorme pour nous et, si nous gagnons samedi, nous serons aussi parmi les deux équipes les mieux classées, ce qui nous donnerait aussi une demi-finale à domicile si nous devions passer les quarts. »
 
Les Falcons ont déjà battu Brive en European Challenge Cup, en réussissant un convaincant 51 à 19 sous la pluie de Kingston Park, en octobre dernier.
 
« Nous avons réussi une bonne performance en attaque, ce jour-là, mais nous avons presque donné à Brive un point de bonus en concédant deux essais en l’espace de quelques minutes, et nous devons éviter ce genre de moment d’inattention si nous voulons aller plus loin dans la compétition », a déclaré Andrew.
 
« Le résultat dépend beaucoup de la manière dont l’équipe de Brive se présentera le jour J et du sérieux avec lequel elle prend le match. Si elle décide qu’elle veut ce match, c’est une équipe dangereuse avec l’avantage du terrain, et nous devrons veiller à être prêts pour la bataille d’avants. »
 
« Cette équipe est invaincue à domicile cette saison, et si elle décide d’y aller vraiment sur ce match, ça va être une rencontre pénible, mais certainement à notre portée. »
 
Loin de se relâcher après avoir assuré la qualification, Andrew a insisté : « Nous prendrons un groupe puissant avec nous, et nous mettrons tout ce que nous avons dans ce match. »
 
« La European Challenge Cup pourrait représenter notre meilleure chance de qualification en Heineken Cup pour la saison prochaine et, après avoir atteint les quarts de finale de cette compétition la saison dernière, nous savons combien c’est vital pour le club. »
 
Ayant joué en France avec Toulouse pendant sa carrière de joueur, Andrew, ancien demi d’ouverture du XV de la Rose, connaît parfaitement l’ambiance qui les attend au Parc Municipal de Brive.
 
« Sur leur propre terrain, les équipes françaises ne se comportent pas du tout comme en dehors. Nous avons énormément progressé depuis que nous les avons joués, la dernière fois, avec Peter Walton qui est venu comme entraîneur des avants, et comme nous commençons maintenant à récupérer des joueurs qui reviennent de blessures, nous allons dans ce match avec beaucoup de confiance, mais conscients de la tâche qui nous attend. »